Le projet de loi portant ratification de l’ordonnance n° 2021-189 du 28 avril 2021 portant création, attribution, organisation et fonctionnement du Centre Sportif, Culturel et des TIC ivoiro-Coréen Alassane Ouattara a été adopté à l’unanimité des membres présents de la Commission des Affaires Sociales et Culturelles (CASC). C’était ce 14 Octobre 2021, à l’Hémicycle. Ce centre sportif comprend un conseil d’administration et une direction générale.

Selon le ministre de la Promotion des Sports et du Développement de l’Economie Sportive, Monsieur Danho Paulin, émissaire du président de la République, le Conseil d’administration assure, entre autres, la supervision des activités du Centre Sportif, Culturel et des TIC ivoiro-Coréen Alassane Ouattara, tout en assistant le Directeur général dans l’exercice de ses fonctions et attributions. Le conseil d’administration dudit centre sportif comprend un représentant du ministre chargé du Sport, du ministre chargé des Affaires étrangères, du ministre chargé des TIC, du ministre chargé de la Culture, du ministre chargé de l’Economie, du ministre chargé du Budget, de l’ambassade de la République de Corée, de l’Agence coréenne de la coopération internationale et deux représentants de la fédération ivoirienne de Taekwondo. Il faut indiquer que le président et les autres membres du Conseil d’administration sont nommés par décret pris en conseil des ministres.

Quant à la direction générale du centre sportif, Culturel et des TIC ivoiro-Coréen Alassane OUATTARA, elle est assurée par un Directeur général nommé par décret, après un appel à candidature organisé sous la supervision du Conseil d’administration. Il est investi du pouvoir de décision nécessaire à la bonne marche du centre sportif et veille à l’exécution des délibérations prises par le Conseil d’administration. A ce titre, le Directeur général est chargé notamment de représenter le centre sportif, Culturel et des TIC ivoiro-Coréen Alassane Ouattara en justice et dans tous les actes de la vie civile, de tenir la comptabilité et de préparer les états financiers, d’élaborer les projets et programmes d’actions pluriannuels et les projets de plans d’actions annuels, …

Pour ce qui concerne les ressources du centre sportif, elles comprennent notamment les subventions et concours de l’Etat de Côte d’Ivoire, du gouvernement coréen et de toutes autres personnes publiques et privés nationales ou internationales, ainsi que les recettes provenant de l’exercice de ses activités.

Le contrôle de la gestion financière et comptable de ce centre sportif fait l’objet d’un audit comptable et financier indépendant après chaque exercice budgétaire, à l’initiative du Conseil d’administration.

Il faut préciser que le centre sportif, Culturel et des TIC ivoiro-Coréen Alassane Ouattara sera inauguré le 28 octobre 2021. C’est un don du gouvernement coréen et à une valeur de 5.6 Milliards de FCFA. Le montant de la contribution financière de l’Etat de Côte d’Ivoire pour la réalisation de ce projet est de 1.3 milliard FCFA.

Notons que cette séance a été présidée par Monsieur Jean Louis Billon, Président de la Commission des Affaires Sociales et Culturelles.

Direction de l’Information et de la communication de l’Assemblée nationale