La Commission des Affaires Economiques et Financières (CAEF) a voté ce vendredi 19 novembre 2021 à l’hémicycle, l’ouverture des crédits pour le compte de six ministères et d’un secrétariat d’Etat.



 Ce sont :

1- Le ministère des Transports

Il lui est ouvert un crédit de 72 782 811 780 FCFA pour l’exécution de trois programmes. Ceux-ci sont l’Administration générale, le Transport aérien, le transport terrestre.

Ce crédit est orienté comme suit :

- Administration Générale : 3 020 941 567 FCFA ;
- Transport aérien : 39 027 390 813 FCFA ;
- Transport terrestre : 30 734 479 400 FCFA.

L’ouverture de ce crédit a été adoptée à l’unanimité des membres présents de la CAEF.

2- Le ministère de l’Economie Numérique, des Télécommunications et de l’innovation

Il lui est ouvert un crédit de 50 0790 822 439 FCFA pour l’exécution de trois programmes. Ceux-ci sont l’Administration générale, l’Economie Numérique et poste, les Comptes spéciaux du trésor.

Ce crédit est orienté comme suit :

- Administration générale : 1 608 443 573 FCFA ;
- Economie numérique et poste : 14 595 378 866 FCFA ;
- Comptes spéciaux du trésor : 33 876 000 000 FCFA.

L’ouverture de ce crédit a été adoptée à l’unanimité des membres présents de la CAEF.

3- Le ministère d’Etat, ministère de l’Agriculture et du Développement Rural

Il lui est ouvert un crédit de 170 167 061 119 FCFA pour l’exécution de cinq programmes. Ceux-ci sont l’Administration générale, la Production et Sécurité alimentaire, le Développement Rural, la promotion de la Riziculture, les comptes spéciaux du trésor. 

Ce crédit est orienté comme suit :

- Administration générale : 16 643 310 820 FCFA ;
- Promotion et sécurité alimentaire : 29 136 616 016 FCFA ;
- Développement rural : 44 437 533 495 FCFA ;
- Promotion de la Riziculture : 7 452 326 598 FCFA ;
- Comptes spéciaux du trésor : 72 497 274 190 FCFA.

L’ouverture de ce crédit a été adoptée à la majorité des membres présents de la CAEF.

4- Le ministère de Ressources Animales et Halieutiques

Il lui est ouvert un crédit de 16 308 717 935 FCFA pour l’exécution de quatre programmes. Ceux-ci sont l’Administration générale, le Développement des Productions animale, la gestion durable des ressources halieutiques, le renforcement de la santé publique vétérinaire.

Ce crédit est orienté comme suit :

- Administration générale : 9 565 904 649 FCFA ;
- Développement des productions animales : 2 290 638 319 FCFA ;
- Gestion durable des ressources halieutiques : 3 839 959 477 FCFA ;
- Renforcement de la santé publique vétérinaire : 612 215 490 FCFA.

L’ouverture de ce crédit a été adoptée à l’unanimité des membres présents de la CAEF.

5- Le ministère du Commerce et de l’Industrie

Il lui est ouvert un crédit de 13 560 329 023 FCFA pour l’exécution de quatre programmes. Ceux-ci sont l’Administration générale, le Commerce intérieur, le Commerce extérieur, le Développement industriel.

Ce crédit est orienté comme suit :

- Administration générale : 6 885 711 320 FCFA ;
- Commerce intérieur : 2 160 994 582 FCFA ;
- Commerce extérieur : 851 536 387 FCFA ;
- Développement industriel : 3 662 086 734 FCFA.

L’ouverture de ce crédit a été adoptée à l’unanimité des membres présents de la CAEF.

6- Le ministère de la promotion des PME, de l’Artisanat et de la Transformation du Secteur Informel

Il lui est ouvert un crédit de 6 004 456 484 FCFA pour l’exécution de quatre programmes. Ceux-ci sont l’Administration générale, l’Artisanat, la Promotion des PME, la Transformation du Secteur Informel.

Ce crédit est orienté comme suit :

- Administration générale : 2 543 138 174 FCFA ;
- Artisanat : 1 698 318 310 FCFA ;
- Promotion des PME : 1 663 000 000 FCFA ;
- Transformation du Secteur Informel : 100 000 000 FCFA.

L’ouverture de ce crédit a été adoptée à l’unanimité des membres présents de la CAEF.

7- Le secrétariat d’Etat auprès du ministre des Transports, chargé des Affaires Maritimes.

Il lui est ouvert un crédit de 9 209 680 395 FCFA pour l’exécution de deux programmes. Ceux-ci sont l’Administration générale, le transport maritime et fluvio-lagunaire.

Ce crédit est orienté comme suit :

- Administration générale : 6 259 021 257 FCFA ;
- Transport maritime et fluvio-lagunaire : 2 950 659 138 FCFA.

L’ouverture de ce crédit a été adoptée à l’unanimité des membres présents de la CAEF.

Précisions qu’au termine de l’examen des textes et du vote des crédits, la Commission des Affaires Économiques et Financières a adopté à l’unanimité de ses membres présents, l’ensemble du Budget de l’État pour l’année 2022.

Direction de l’Information et de la Communication de l’Assemblée nationale.